AGI !

Le difficile reclassement des salariés après les grands plans sociaux de 2003

AFP samedi 28 février 2004, 18h22
dimanche 29 février 2004

PARIS (AFP) - Un an après les plans sociaux survenus à Metaleurop, Daewoo, ACT ou Air Lib, le bilan des reclassements est plutôt faible, la plupart des anciens salariés ayant du mal à retrouver un emploi stable dans des régions souvent sinistrées, malgré leur prise en charge par des cabinets spécialisés.

Des milliers de salariés ont été licenciés en 2003 après les liquidations ou les fermetures partielles de leurs entreprises : 3.200 personnes à Air Lib, 1.184 à Grimaud Logistique, 945 à Matra Automobile, 810 à Metaleurop, 660 à ACT-Manufactuting, 530 à Daewoo, pour ne citer que les principaux.

Dans la foulée, des cellules de reclassement ont été installées pour aider les salariés à retrouver du travail. Mais un an plus tard, peu d’entre eux ont un emploi stable.

-La suite sur le fichier joint ...

PDF - 67.1 ko
difficile reclassement des salariés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 915 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revue de presse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License