AGI !

Indymedia Grenoble

mardi 23 novembre 2004 par Webmestre

Un collectif Indimedia s’est constitué à Grenoble.

Indymedia est un réseau mondial de sites ouebs d’information alternative et indépendante, explorant l’actualité locale et internationale généralement malmenée par les intérêts de pouvoir et les enjeux marchands. Par la pratique de l’"open-publishing" (publication ouverte), Indymedia donne la possibilité à chacun-e de communiquer sur les événements le/la concernant, et constitue une riche expérience de
média décentralisé (les quelques 140 sites du réseau étant autonomes les uns des autres), indépendant (Indymedia est entièrement basé sur le bénévolat - il n’y a aucun-e salarié-e, ni patron-ne bien sûr), collaboratif (le réseau existe grâce à la coopération et la solidarité de centaines de personnes via Internet) et direct (l’information prise à sa source).

Liste de diffusion du collectif Indymedia Grenoble :
imc-france-grenoble@lists.indymedia.org

Le site ouèbe :
grenoble.indymedia.org

La charte

Introduction

Indymedia, contraction de ’independent media’ en anglais, est un réseau mondial de bénévoles regroupé-e-s en collectifs locaux (IMC IndyMedia ? Center) proposant un support internet pour une autre information. Ce document présente les objectifs et les orientations du collectif Indymedia Grenoble. Il est appelé ’charte’. Elaborée lors de la phase de lancement du collectif, elle sera amenée à évoluer. Ces évolutions seront intégrées après décision par consensus du collectif.

I- Présentation du collectif IMC Grenoble

Le collectif IMC Grenoble est un groupement d’individus ayant pour but de permettre la diffusion d’une information libre et autonome. Le collectif est ouvert à tou_te_s ceux/celles voulant s’y investir en fonction des modes de fonctionnement interne proposés par la charte d’IMC Grenoble, celle-ci restant évolutive suivant les critiques qui pourront être apportées et adoptées en cas de consensus au sein du collectif. Le collectif ne dépend d’aucune organisation politique, syndicale, religieuse ou autre. La participation au collectif se fait individuellement, et non en tant que membre d’une organisation.

II- Objectifs du collectif IMC-Grenoble

a. Permettre la diffusion des informations traitant des luttes et des mouvements sociaux à Grenoble et dans la région. Le collectif s’inscrit dans la volonté de contrer les outils de propagandes officielles et le formatage médiatique. Il n’a pas la prétention d’être politiquement neutre. Il revendique la volonté de promouvoir d’autres regards sur l’actualité et de se faire l’écho des luttes sociales généralement ignorées et/ou déformées.

b. Court-circuiter les mécanismes traditionnels de la production médiatique, notamment basée sur le sensationnalisme et divisant les gens en journalistes (actifs/ves) et consommateurs/trices (passifs/ves). IMC Grenoble n’est pas un site de spécialistes de l’information. Le collectif se propose de mettre à disposition de celles/ceux qui luttent contre toutes les formes de domination un outil informatique permettant la publication ouverte d’informations tout en favorisant une pensée critique vis-à-vis de la fonction idéologique de la production d’informations. D’autres moyens de diffusion ne sont pas exclus (écrits, radiophoniques...).

c. Ne pas mettre en danger les individus par l’information. Le collectif tient à respecter le choix des individus à ne pas être filmé-e-s ou photographié-e-s, à ne pas diffuser de documents pouvant compromettre des personnes ou diffamant et à ne pas collaborer avec les autorités.

d. Les membres du collectif IMC Grenoble sont chargé-e-s de modérer la zone de libre publication en suivant la politique éditoriale du collectif.

III- Fonctionnement interne

a. Composition Le collectif est composé des personnes participant régulièrement à l’administration du site, tel que défini ci-dessus (cf. I). Tou-te-s les membres du collectif ont le statut de modérateur/trice. IMC Grenoble est une structure qui n’a pas de statut juridique.

b. Autonomie collective En aucun cas le collectif ne peut se lier avec les sphères politiques ou économiques institutionnelles. Il ne peut y avoir de publicité sur le site. Le nom du collectif ne peut servir à aucune opération commerciale. Il ne peut faire de partenariat avec aucune entité dont la vocation est de faire du profit. Le collectif ne peut se faire le soutien officiel d’aucune organisation ou candidature. Les membres du collectifs ne peuvent pas parler au nom du collectif sans en avoir été préalablement mandaté-e-s par celui-ci.

c. Autogestion et lutte contre les dominations Le collectif tend à mettre en pratique les principes d’autogestion et de lutte contre toutes les dominations. Il vise à prendre des décisions de manière horizontale et non-hiérarchique. Le collectif tend à exclure toute situation de chefferie, de professionnalisation ou de spécialisation en son sein. Il partage la volonté de faire circuler les compétences nécessaires au fonctionnement d’IMC Grenoble. Il essaye d’organiser régulièrement des moments d’échanges de savoir sur la gestion du site, l’écriture d’articles, etc.

d. Décisions et formes des débats Le cadre des processus de décisions est basé sur des réunions physiques bi-mensuelles. En fonction des contextes, des réunions extraordinaires pourront être organisées ; celles-ci pourront être décisionnelles. Le collectif vise à prendre des décisions par consensus (le consensus est un processus selon lequel aucune décision ne peut être prise tant que les participant-e-s ne l’acceptent ou ne convergent vers elle). Chaque décision est précédée d’un temps d’information, de réflexion et de débat, pour que tous les avis soient exprimés et que tou-te-s les membres possèdent le savoir nécessaire pour décider en toute connaissance de cause. Ce qui n’empêche pas que les décisions prises puissent être remises en cause lors de réunions suivantes.

Le collectif partage la volonté d’avoir des débats égalitaires, où chacun-e ait sa place, où les "grandes gueules" ne monopolisent pas la parole et ne prennent pas du pouvoir sur les autres. Nous sommes prêt-e-s à expérimenter des jeux de parole, des formes de débats différentes, et à en discuter ensuite pour savoir celles qui nous conviennent le plus pour telle ou telle situation.

e. Exclusion de membres L’exclusion d’un-e membre est envisageable si les agissements ou propos de celui/celle-ci sont en contradiction avec les principes de la charte. La décision d’exclusion se fera après discussion et concertation avec l’individu concerné-e et entre les membres du collectif.

f. Critique de la propriété intellectuelle Tous les documents publiés sur le site sont en copyleft. Les auteur-e-s qui éditent sur le site acceptent de voir leur(s) document(s) éventuellement repris ou rediffusé(s). Le collectif s’inscrit aussi dans le mouvement de résistance à l’informatique propriétaire en favorisant l’utilisation et le développement de logiciels libres. « Information libre, informatique libre ; publication ouverte, programmation ouverte ! ».

IV- Présentation du site

IMC Grenoble propose comme premier et principal support son site internet. Ce site, accessible par tout-e internaute, présente trois sources d’informations : les brèves, les articles de fond et l’agenda.

a. Les brèves : la publication ouverte Tout-e visiteur/euse du site a la possibilité de "poster" une brève (aussi appelée ’contribution’ ou ’post’) sur le principe de la publication ouverte. Grâce à l’interface proposé, le/la visiteur/euse peut publier texte, photo, son, qui seront immédiatement mis en ligne et visible sur le site. Réflexions, analyses, reportages, coups de gueule, commentaires... libre à tout un chacun de participer ainsi à cette autre information. IMC Grenoble se donne la possibilité de "modérer" (censurer) les brèves ne répondant pas aux principes de sa charte (voir V- Principes de modération). Ces brèves sont affichées dans le cadre droit de la page principale du site (ou ’colonne de droite’ ou ’newswire’) par ordre chronologique. Lors de la publication, le/la visiteur/euse peut sélectionner des thèmes correspondant au contenu de sa brève. Toutes les brèves acceptées restent accessibles aux visiteurs/euses grâce à un classement thématique.

b. Les articles de fond IMC Grenoble propose de publier sur son site des articles d’analyses et d’explications. Toute personne peut proposer un ou plusieurs articles à diffuser en ’colonne centrale’ (centre de la page principale du site). Le collectif se réserve le choix de la publication (voir V- Principes de modération). Ces articles, dits de fond, proposent un autre regard, une prise de recul sur un événement donné, des éléments d’analyse et de réflexion. Tout comme les brèves, les articles de fond sont classées thématiquement et les archives sont accessibles à tout-e visiteur/euse.

c. L’agenda L’agenda présente les différents événements locaux à venir. Tout-e visiteur/euse peut ajouter un événement sur le calendrier présenté.

d. Les projets et ambitions Comme chacun le sait l’accès à Internet n’est pas donné à tout le monde. IMC Grenoble envisage donc d’autres moyens de diffusion à plus ou moins long terme : publication papier, organisation d’événements, radio, participation à des rencontres, débats, festivals...

V- Principes de modération

Comme pour tout media, la ligne éditoriale répond aux engagements du collectif. Les membres du collectif IMC Grenoble ne sont ni journalistes ni spécialistes de l’information. Ils assurent la mise en ligne et la mutualisation de nouvelles sources d’informations tout en respectant leurs engagements. Les sélections d’articles sont le résultat de consensus et répondent aux principes de la présente charte.

a. La modération d’une brève Suivant le principe de la publication ouverte, une brève est directement diffusée sur le site (colonne de droite). Le collectif s’engage alors à modérer une brève dans les plus brefs délais. Le statut d’une brève est clairement exposé aux visiteurs/euses par des pastilles de couleur en en-tête de cette brève. - pastille verte : brève modérée et acceptée par le collectif - pastille orange : brève en cours de modération (pas encore modérée ou en litige - voir V.f) - pastille rouge : brève modérée non acceptée par le collectif (pas de consensus) et cachée

b. La modération d’un article La page centrale, regroupant les articles de fond, est alimentée par des contributions données au collectif IMC Grenoble (par mail, liste de diffusion, ou papier...), ou par les brèves. La publication d’un article est discutée suivant les termes de cette charte par le collectif (consensus) avant diffusion, en réunion physique bi-mensuelle.

c. La modération de l’agenda Le système de modération des événements proposés dans l’agenda se fait a priori, c’est-à-dire avant que les rendez-vous ne soient visibles, afin d’éviter la publication d’événements en contradiction avec les éléments de la charte.

d. Modérateurs/trices Tout-e membre du collectif est modérateur/trice. Un-e modérateur/trice a la possibilité de modifier les indicateurs de statut. Parmi tou-te-s les modérateurs/trices, 3 sont chaque semaine désigné-e-s comme "modérateur/trice-inscrit-e-s". Ces dernier-e-s sont tenu-e-s d’assurer le suivi de la modération durant cette période. Les modérateurs/trices non-inscrit-e-s peuvent continuer à modérer durant cette période.

e. Modération et censure Les critères suivants s’appliquent à toute contribution. Ne sont pas acceptées les contributions : - à caractère discriminatoire : raciste, homophobe, sexiste, antisémite...et la liste est longue. - publicitaires pour des sociétés commerciales quelles qu’elles soient (ou renvoyant vers des sites commerciaux) - provenant d’organisations religieuses - provenant d’organisations d’extrême-droite ou présentant des liens vers des sites d’extrême-droite dans un but apologétique - ayant pour unique but la propagande ou le prosélytisme pour un parti politique (bulletin d’adhésion, appel au vote...) ou une religion - provenant de publipost (spam) - illisibles, ou incompréhensibles - le collectif IMC Grenoble est francophone et ne peut assurer une modération que sur les contributions francophones.

f. Rôle des modérateurs/trices - Il faut 2 avis favorables de modérateurs/trices pour valider une brève, qui passe alors en statut "modérée-acceptée". - Certaines brèves peuvent ne pas mettre d’accord tou-te-s les modérateurs/trices. Si une brève ne présente pas les critères de rejet énumérés en V.e mais ne correspond pas aux orientations du collectif, celle-ci est alors "modérée-refusée". Elle est cachée, c’est-à-dire placée sur une page du site non directement accessible, qui demande une démarche volontaire de la part des visiteur/euses pour y accéder. Il suffit d’un-e modérateur/euse pour cacher une brève. Si une brève "modérée-refusée" crée un litige entre modérateurs/trices, elle peut, après consensus, changer de statut ("modérée-acceptée" ou jetée). Lors de ces discussions une brève repasse en état "non-modérée". Le collectif s’engage à commenter toute brève "modérée-refusée" pour expliquer sa décision. - Une brève comportant un élément au moins des critères sités en V.e doit être directement "jetée" (corbeille) par un-e modérateur/trice. Cette brève n’est alors plus accessible par les visiteurs/euses. Cependant les modérateurs/trices ont toujours accès à cette corbeille sur une durée de 15 jours pour vérification (après ce délai les messages sont effacés).

VI- Contacts

Les échanges entre membres du collectif IMC Grenoble se font par liste de diffusion mail. Cette liste est aussi ouverte à tou-te-s (discutions, critiques, rendez-vous...).

Voir en ligne : Le site

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2117 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Liens   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License