AGI !

Appel des 200

Dire "non" au traité constitutionnel, pour construire l’Europe !
dimanche 26 décembre 2004

La fondation Copernic a lancé un appel à signature “pour dire non au traité constitutionnel pour construire l’Europe !” : L’appel des 200 peut être consulté et signé en ligne à l’adresse suivante :
appel des 200

Voici un extrait de la Déclaration :

Face à la mondialisation libérale et aux firmes transnationales, nous avons besoin d’Europe. Mais celle qui se fait aujourd’hui n’est pas l’Europe dont nous avons besoin.

L’Europe qu’on nous demande d’avaliser est totalement organisée autour d’un principe unique : le marché, la généralisation de la concurrence. C’est cela qui autorise l’attaque contre les services publics, l’incitation à l’allongement de la durée du travail et sa flexibilisation, l’encouragement à la régression sociale dans chacun des pays de l’Union européenne. Cette Europe-là est menée par le haut, par des négociations opaques entre les gouvernements et par des instances qui ne sont pas soumises au contrôle démocratique, telles la Commission ou la Banque centrale européenne.

Les peuples ne se reconnaissent pas dans cette pseudo-Europe qui a le marché pour idole et la négociation secrète pour liturgie. Il est urgent de sortir de cet engrenage. (...)

Cet appel a été rendu public le 19 octobre à l’occasion d’une conférence de presse où ont pris la parole Yves SALESSE (Copernic), Olivier BESANCENOT (porte parole de la LCR), Hamida BENSADIA (militante pour l’égalité des droits), Francine BAVAY (vice-présidente Verte du Conseil Régional d’Ile de France), José BOVE (ex porte parole de la Confédération Paysanne), Eric COQUEREL (président du MARS), Monique DENTAL (militante féministe), Marc DOLLEZ (député PS du Nord, Force Militante), Claude MICHEL (syndicaliste CGT spectacle), Roland MERIEUX (Les Alternatifs), Malika ZEDIRI (militante des droits des chômeurs, APEIS), Françis WURTZ (député européen PCF, président du groupe GUE-GVN au Parlement européen), Raoul-Marc JENNAR (chercheur militant URFIG et OXFAM Belgique).

"Il a fait l’objet d’un bon écho dans la presse nationale (Le Monde, Libération, Le Figaro, Le Parisien, L’Humanité, Politis, etc) et régionale. Il a également été bien accueilli par les militants puisque sa parution a permis de nombreuses initiatives locales : prises de contacts et réunions unitaires se développent pour répondre à l’appel " à ce que des rassemblements similaires se constituent dans toutes les villes et dans tous les secteurs de la société ".

Le choix par Copernic d’un " appel de personnalité " et non d’un cartel d’organisation vise à permettre le plus large rassemblement. La définition en positif du sens de ce NON (de gauche, européen et antilibéral) permet d’engager le dialogue en toute clarté avec d’autres sensibilités du NON à gauche.
L’objectif est de mener une campagne " de masse " pour gagner. Car, de l’issue de ce référendum, dépendront largement les dynamiques d’alternatives possibles aux politiques néo-libérales. C’est un enjeu essentiel de la période qui doit mobiliser toutes nos énergies."


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 848 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License