AGI !

Sécu : appel sur internet pour choisir Douste-Blazy comme médecin traitant

mardi 25 janvier 2005 par AL

A partir du 1er juillet, 38 millions d’assurés de plus de 16 ans devront remplir "un formulaire personnalisé" envoyé par l’assurance maladie et destiné à choisir leur médecin traitant, généraliste ou spécialiste, qu’ils devront consulter avant de voir un autre médecin, le "médecin correspondant", sous peine de ne pas être remboursés au tarif "Sécu".

"Le citoyen", qui s’intitule lui-même "mensuel d’opinion", sur Internet, a lancé un appel pour choisir le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, cardiologue de formation, comme médecin traitant, dans son numéro de février 2005.

"Le citoyen" a joint à cet appel une lettre à reproduire et à envoyer au ministre de la Santé : "J’ai bien l’honneur de vous choisir comme mon médecin traitant à compter de ce jour et je vous demande de m’indiquer de quelle manière vous envisagez notre collaboration future".

Après avoir lu ça sur l’@AFP le 24 janvier 2005, j’ai eu envie de me faire une idée plus précise.

Je suis donc allée directement sur le site : voici l’éditorial de ce mensuel en ligne. La lettre est téléchargeable sur le site qui propose de centraliser les envois.

Pour le reste, allez directement sur le site (lien en fin de page).
AL

Redonnez à Douste-Blazy l’occasion de s’adonner à son premier métier avant qu’il ne finisse le dépeçage en règle de la Sécu.

Choisissez-le comme médecin traitant !

Chers Amis,

Sans doute êtes vous, comme beaucoup, en quête d’un "médecin traitant" afin de vous conformer à la nouvelle loi sur la Sécurité Sociale, dite loi Douste-Blazy.

L’association, Le Citoyen, a réussi à trouver LE médecin le mieux à même de remplir cette délicate mission d’intérêt national.

Il s’agit du docteur Philippe Douste-Blazy, accessoirement Ministre de la santé et très attaché aux intérêts des groupes pharmaceutiques et à la mise en oeuvre d’une privatisation efficace du système de santé. Incitons-le à mettre en pratique ce qu’il a défendu bec et ongles tant à l’Assemblée Nationale qu’au Sénat. Donnons-lui cette responsabilité qu’il a voulu faire porter sur les épaules de l’ensemble des médecins généralistes.

Gageons que cette nouvelle occupation, noble et généreuse, va permettre à Monsieur Douste-Blazy de faire éclater ses talents de praticien.

Vous trouverez sur le site "le Citoyen" une copie de la lettre à lui envoyer, afin de contractualiser votre engagement auprès de lui.


titre documents joints

lettre au médecin traitant

25 janvier 2005
info document : PDF
99 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 901 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revue de presse  Suivre la vie du site Sécurité sociale : un enjeu majeur   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License