AGI !

APPEL A LA MANIFESTATION NATIONALE SERVICES PUBLICS LE 19 NOVEMBRE 2005

Collectif Savoyard du 29 MAI 2005 soutenu par AGI ! Alternatifs ATTAC Confédération Paysanne LCR NON socialiste PCF SUD-Solidaires UNEF
jeudi 10 novembre 2005

http:www.appel-200-savoie.org

Le 29 mai 2005, nous avions massivement dit NON ! à la politique libérale engagée depuis 4 ans.

Depuis, les privatisations se poursuivent :
- EDF-GDF
- SNCM
- La Poste
- Le 12
- Transports Marseillais
- SNCF
- La Recherche

...et les Services Publics sont attaqués comme jamais !

Le gouvernement s’assoit sur le suffrage universel et poursuit sa politique de casse...

PAR TOUS LES MOYENS, PARTICIPEZ A LA MANIFESTATION

DU 19 NOVEMBRE

A

PARIS

POUR LA DÉFENSE DES SERVICES PUBLICS !

Collectif Savoyard du 29 MAI 2005 soutenu par AGI ! Alternatifs ATTAC Confédération Paysanne LCR NON socialiste PCF SUD-Solidaires UNEF : http:www.appel-200-savoie.org

(Vous trouverez le tract d’appel du "Collectif Savoyard du 29 mai" en pièce jointe)

Nous, Collectifs locaux, départementaux, régionaux, qui avons décidé de RESISTER à la casse programmée des Services Publics, nous avons créé à Guéret le 26 juin 2005 : LA FEDERATION NATIONALE DES COLLECTIFS DE DEFENSE ET DE DEVELOPPEMENT DES SERVICES PUBLICS.

Nous décidons à ce jour, le 17 septembre 2005 à Angoulême, d’intituler la Fédération :

CONVERGENCES POUR LA DEFENSE ET LE DEVELOPPEMENT DES SERVICES PUBLICS

Nous décidons d’appeler les Citoyen(ne)s, les Elu(e)s, les Forces Syndicales, Politiques et Associatives qui se reconnaissent dans la déclaration suivante, à rejoindre notre mouvement. Nous appelons les forces organisées, des citoyens, des élus à se rassembler partout à l’échelon local, départemental, régional, national et européen en recherchant l’unité la plus large, avec la volonté d’agir durablement aussi bien à propos de l’éducation et de la recherche que de la santé, de l’emploi, des communications, des transports, de l’énergie, de l’eau et du logement.

Nous créons, avec cette Fédération Nationale un outil de mise en réseau avec une ambition claire : débattre, analyser, concevoir et agir ensemble pour :

Combattre toute privatisation et démantèlement. Reconquérir les Services Publics de qualité et pour tous. Exiger pour eux une autre politique, sur le territoire national mais aussi en Europe, qui élargisse leur rôle et leurs missions, leur consacre une part plus importante des richesses produites et démocratise leur fonctionnement.

Pour installer cette autre politique nous sommes déterminés à RASSEMBLER ENCORE ET ENCORE sans autre critère que la cohérence des actes et des paroles et l’adhésion aux Valeurs et Objectifs de cet appel.

Nous nous rassemblons sur la conviction partagée que les Services Publics, grâce à leurs principes fondateurs, sont indispensables à toute société se réclamant de la liberté, de l’égalité, de la solidarité.

C’est pourquoi nous condamnons et refusons toutes les politiques de mise en concurrence, de déréglementation, de privatisation partielle ou totale, de fausse décentralisation qui ont fragilisé le Secteur Public, réduit sa portée et favorisé le démantèlement systématique. Ces politiques sont mises en œuvre depuis de longues années par le gouvernement français, les instances internationales et européennes dont les symboles les plus criants sont la directive Bolkestein et l’AGCS . C’est pourquoi nous exigeons l’abrogation des lois et directives qui guident ces politiques libérales. . Nous voulons au contraire :

Des Services Publics qui, au nom du bien commun, garantissent sur l’ensemble du Territoire, et dans l’égalité, le libre accès de tou(te)s les citoyen(ne)s aux droits fondamentaux et permettent de faire passer la satisfaction des besoins sociaux essentiels de la population avant les logiques de profits et de rentabilité financière.

Des Services Publics démocratisés, contrôlés par les Usager(e)s, les Elus, les salariés des Services Publics et les Organisations Syndicales avec des moyens d’action étendus afin qu’ils puissent exercer, à tous les niveaux, un rôle économique et social déterminant, ayant pour seul objectif le mieux-vivre de tou(te)s les citoyen(ne)s

Nous mettons en chantier une « Charte des Services Publics » :

que nous entendons élaborer collectivement avec toutes celles et ceux qui ont déjà une longue expérience syndicale, politique, associative de la problématique des Services Publics, mais aussi à partir des besoins que les récentes et multiples mobilisations populaires n’ont cessé d’exprimer avec les Collectifs. Débattre avec toutes les forces, pour prendre en compte les aspirations à la qualité des Services, la transparence des décisions et des tarifs.

Nous proposons également à tous nos partenaires et aux citoyens engagés dans les luttes en faveur des Services Publics de construire dans les prochains mois une grande manifestation nationale porteuse de nos revendications. Dans un premier temps, nous appelons à participer massivement à la mobilisation du 4 octobre 2005, à défendre collectivement le Service Public EDF (ouverture du capital), à manifester contre la directive Bolkestein & AGCS le 15 octobre 2005.

Nous appelons toutes les forces syndicales, associatives, politiques, à manifester le 19 novembre à Paris, à l’occasion du congrès des Maires qui se déroulera les 22, 23 et 24 novembre, pour rappeler notre détermination à défendre et développer les Services Publics de qualité pour toutes et tous.

Parallèlement nous exigeons du gouvernement et des Pouvoirs Publics locaux en général que soient retirées pour l’ensemble des Services Publics toutes les mesures entraînant une régression des moyens matériels et humains dont ils disposent actuellement.

Nous exigeons que le gouvernement stoppe également les décisions et procédures de transfert de charges avec la politique actuelle dite de décentralisation qui frappent à tous les échelons les collectivités locales et donc les populations qu’elles administrent.

Enfin nous voulons que s’ouvre de manière officielle à tous les niveaux un grand débat national sur le devenir des Services Publics.

Pour nous, les Services Publics ne peuvent évoluer positivement que dans le cadre d’une politique définissant une réglementation nationale et européenne respectant au moyen de dispositifs adéquats, les principes d’égalité et de solidarité, et affirmant clairement que la satisfaction des besoins fondamentaux des populations ne relève pas d’une logique de rentabilité financière mais de la définition démocratique des moyens nécessaires à mettre en œuvre pour qu’elles puissent exercer pleinement leurs droits, avec la volonté d’une autre répartition des richesses.

Pas de développement des Services Publics sans développement de la démocratie sociale et des droits des citoyens !


titre documents joints

10 novembre 2005
info document : PDF
80.5 ko

10 novembre 2005
info document : PDF
367.8 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 612 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License