AGI !
Collectif Savoie Haute Savoie « Refusons la délation »

Compte-rendu de la réunion du mardi 15 novembre 2005

jeudi 24 novembre 2005

La réunion a été maintenue, malgré le déroulement de la manifestation au même moment.

Pour deux raisons principales : avancer sur notre projet du 4 pages et recevoir des membres du PC qui devaient venir discuter avec nous suite à notre courrier sur l’intervention de Louis BESSON lors d’une réunion sur le CHS en juin dernier.

En ce qui concerne ce dernier point personne n’est venu. Probablement en raison de la manif.

- Myriam COMBET, Conseillère régionale, membre du parti communiste, viendra à notre prochaine réunion.
- Le parti socialiste a proposé que nous rencontrions un de leur membre, Claude RICHARD pour discuter de cette même question. Celui-ci viendra à notre prochaine réunion s’il a pu en discuter auparavant avec Louis BESSON, sinon il nous contactera pour fixer une autre date.
- Les membres du Collectif présents à la réunion souhaitent demander aux représentants des partis : comment ils se positionnent par rapport à nos arguments ? Sont-ils prêts à s’opposer à tout projet de loi que nous dénonçons ici lors de son passage à l’Assemblée Nationale ? Que feront-ils s’ils sont élus en 2007 ?

Différentes infos :

- Existence depuis quelques mois d’un nouveau texte concernant la prévention : Rapport Santé, justice et dangerosité, pour une meilleure prévention de la récidive

Le projet de loi serait présenté en décembre ?

- Une expertise de l’INSERM jette le trouble depuis quelques semaines : il y est question de savoir détecter au plus tôt les symptômes laissant présager du futur germe de la délinquance et de comportement asocial à l »âge adulte.
INSERM

Le quatre pages sur les dangers du fichage :

Les dangers du fichage dans la justice, la santé, la psychiatrie, le social, l’éducation nationale...

A cette occasion un débat s’est instauré au cours de la réunion avec la mise en évidence de la généralisation de ces fichages à tous les niveaux et paradoxalement l’absence de résistance, même chez nos collègues...
Lorsque certains services demandent une anonymisation des renseignements, c’est toujours systématiquement rejeté, pour quelle raison ? Connaître le nom de la personne ne présente aucun intérêt pour son traitement ou sa prise en charge par les services hospitaliers, sociaux etc....
Sachons qu’en ne saisissant pas tous les champs les fichiers sont souvent inutilisables, de nombreuses erreurs, mise en réseau qui ne sera pas fiable...

Pour le quatre page nous nous répartissons différents articles à finaliser. Une mise en commun se fera afin de faire une présentation lors de la prochaine réunion.

Prochaine réunion :

Mardi 6 décembre 2005

À 18h30

Maison des syndicats

Salle du rez de chaussée

Rue A.Croizat à Chambéry

Ce collectif est composé de : AGI !, Association Savoyarde des Assistants Sociaux, CFDT, CGT, Ligue des Droits de l’Homme, SGEN, SNUAS-FP-FSU, Sud Santé Sociaux, Sud Solidaires, Syndicat de la Magistrature, Union Syndicale de la Psychiatrie et soutenu par : les Alternatifs, LCR, PC, PS, les Verts.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 509 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ça nous regarde  Suivre la vie du site NON à la délation !   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License