AGI !

Des armes chimiques ont été utilisées à Fallouja en 2004

Et pas qu’un peu...
jeudi 19 janvier 2006 par Webmestre

Qui peut encore croire que l’invasion américaine en Irak peut avoir d’autre justification que le contrôle des ressources pétrolières ? L’alibi antiterroriste et humanitaire peut-il résister longtemps dans les opinions publiques ?

Du 8 au 20 novembre 2004, durant leur offensive sur Fallouja et malgré la présence de civils, les forces armées des Etats-Unis ont utilisé des bombes au phosphore blanc. Elles avaient déjà été mises en cause pour l’emploi d’armes à l’uranium appauvri tant dans les deux guerres du Golfe qu’en Afghanistan, en Serbie et au Kosovo. Des méthodes susceptibles de causer des dégâts allant, à long terme, bien au-delà des effets recherchés dans l’immédiat.

Les communiqués officiels du Département d’Etat des Etats-Unis démentent tout usage de ce type d’arme.

Pourtant, le reportage de la RAI de novembre 2005 qui a révélé cette affaire présente des éléments à charge difficilement contestables :
Le massacre caché de Fallouja

Choisir :
Streaming video Inchiesta,
English version,
ADSL

Attention !
Ces images montrent des corps brûlés de femmes, d’hommes et d’enfants.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 570 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Réagir !   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License