AGI !

COMPTE RENDU de l’AGI ! du 18 avril 2006 (Maison des Syndicats)

samedi 6 mai 2006 par Dominique

PRESENTS :
Alain, Anne-Lise, Bernard, Catherine, Christine, Dominique, Florence, Jean-Luc, Maïté, Mariette, Michel, Patricia, Valérie, Yvan

ORDRE DU JOUR :

  • 1. Lutte contre la loi sur l’égalité des chances / Arrestations en Savoie durant le mouvement dit "anti-CPE"
    • 1.1. Lutte contre la LEC : bilan, suite
    • 1.2. Arrestations durant le mouvement
  • 2. Le CESEDA (projet de Loi modifiant le code de l’entrée et du séjour des étrangers et du Droit d’Asile) et autres mesures contre l’immigration (Circulaire ministérielle du 21 février 2006 (arrestation des sans papiers dans les lieux publics, fin de la trêve scolaire pour les jeunes ayant atteint leur majorité dès le 30 juin : risques d’expulsions) ->pétitions)
  • 3. Fête d’AGI !
  • 4. Chorale révolutionnaire
  • 5. Prochaine AGI !
  • 1. Lutte contre la loi sur l’égalité des chances / Arrestations en Savoie durant le mouvement dit "anti-CPE"
    • 1.1. Lutte contre la LEC : bilan, suite

A ce jour, les occupations des lycées et universités sont terminées. Quel bilan tirer de ce mouvement ? Qu’en pensent les étudiants ? Divers témoignages, glanés au fil des rencontres des uns et des autres, sont évoqués : les étudiants sont déçus que le mouvement n’ait pas duré plus longtemps et n’ait pas été plus loin, puisque seul un des points litigieux de la loi a été retiré alors que c’était l’ensemble qui devait l’être. Mais cette lutte, bien souvent la première pour eux, a été une expérience très enrichissante, tant au niveau humain que politique. Malgré des regrets, qu’on ne saurait ni minimiser ni taire, ils sont contents d’avoir gagné au moins sur un point. "On a gagné la dignité". Ces constats vont dans le même sens que ceux dressés par beaucoup des membres d’AGI ! réunis ce soir. L’amertume sur la fin du mouvement est clairement et fortement exprimée : les nouvelles clauses de cette loi inique sont en ce moment même en train de défiler au Parlement, une fois de plus sans concertation ni même information. La victoire, si elle est hautement symbolique et a permis de mettre en place des discussions, n’en est pas moins restreinte : comme après le 29 mai, on a l’impression que rien ne suit. Les syndicats se sont une fois de plus limités à une négociation a minima alors que le mouvement avait atteint une ampleur immense et demandait bien plus que l’abrogation du seul CPE. Les négociations au sein de l’intersyndicale ont placé le seuil des revendications unitaires assez bas par rapport aux attentes des gens. Ce qui reste dans la loi est très grave et pourtant passe. Le mouvement a démarré sur le CPE et n’a pas décollé, alors que la coordination étudiante et lycéenne, par exemple, avait d’autres revendications (qu’elle maintient encore, du reste). Les dernières AG interpro ont reproduit le schéma de 2003 : dès qu’il était question de grève générale reconductible, syndicats, organisations et étudiants trouvaient l’idée plus ou moins bonne comme objectif mais précisaient que "ça ne se décrète pas comme ça". AGI ! a trouvé très problématique la position des syndicats et de certaines organisations, notamment en ce qui concerne la grève générale et la suite du mouvement. Cette suite de la lutte contre la LEC est présentée par les "grosses" centrales syndicales comme devant trouver sa prochaine échéance le 1er mai avec les manifestations unitaires. Au sein d’AGI ! nombreux/ses sont celles/ceux qui se demandent si la participation à cette manifestation s’impose.

    • 1.2. Arrestations durant le mouvement

Difficile de faire le point sur la situation actuelle des 18 personnes arrêtées durant les deux mois passés. Les informations passent au compte-goutte. La lettre au Préfet a été envoyée par Cailleton. Côté infos sur les personnes incriminées, voir les messages de Gérard sur la liste AGI !

  • 2. LE CESEDA et autres mesures contre l’immigration La loi sur l’immigration choisie et les expulsions, y compris dans des lieux publics comme les hôpitaux par exemple, passera au Parlement à partir du 2 mai prochain. Que faire ? Une pétition est passée sur la liste AGI ! ; pouvons-nous la signer en tant qu’AGI ! plutôt qu’individuellement ? Accord des présents sur ce point, même si l’on sait bien que les pétitions ont une portée très faible pour ne pas dire nulle. En ce qui concerne les expulsions d’élèves en cours d’année scolaire à leurs 18 ans échus, elle risque de prendre effet le 30 juin prochain. Dans l’Académie de Grenoble, les questionnaires se généralisent dans les collèges et les lycées. On constate le grand nombre d’initiatives et de collectifs contre ces mesures. Cette prolifération de collectifs répond à la prolifération des attaques tous azimuts du gouvernement ; fédérer les luttes serait crucial mais semble difficile.
  • 3. FETE d’AGI ! Lieu : Curienne, chez Valérie Date : samedi 13 mai, à partir de 20h Chacun amène quelque chose ; la liste permettra d’organiser qui fait / amène quoi.
  • 5. Prochaine AGI !

La date du 19 mai est retenue et la salle est réservée pour 20h.

La réunion finit à 22h30, comme prévu.

  • Le point (4), Chorale révolutionnaire non traité cette fois-ci, est reporté au 19 mai.

CR rédigé par Dominique


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 526 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Kit de l’agitateur  Suivre la vie du site Comptes-rendus   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License