AGI !

Réunion AGI ! du vendredi 19 mai 2006

Compte-rendu
dimanche 28 mai 2006 par AL

1) Réseau éducation sans frontières

Nous pensons qu’il serait bon qu’en Savoie, une antenne Resf se mette en place rapidement.
Nous avons pris un premier contact et obtenu quelques pistes pour la marche à suivre.

Début juillet, nous risquons de voir le départ en masse de nombreuses familles. En effet, Sarkosy avait promis qu’il laisserait les enfants finir leur année scolaire et n’expulserait pas leurs familles en situation irrégulière avant le 30 juin.
Dans le même temps, nous avons pu constater le durcissement des conditions d’obtention de papiers et de régularisation pour les sans-papiers.

En Maurienne, trois hommes d’origine angolaise sont en grève de la faim pour obtenir leur régularisation.

Les personnes qui parmi nous, ont assisté à la soirée du 16 mai avec JP Dubois rappellent ce qui a été dit à cette occasion, à savoir que le patronat tient à un minimum de précarité comme variable d’ajustement du marché du travail : tout comme les précaires (CDD, chomeurs, RMIstes, CNE, etc), les étrangers, qu’ils soient issus de l’immigration choisie ou en situation irrégulière sont des travailleurs corvéables et malléables à merci pour des salaires nettement inférieurs.

Alain F, qui a mis en route des démarches avec un avocat de Grenoble par rapport au fichage (base élève) nous conseille d’entrer en contact avec ce même avocat (Claude Coutaz)

La LDH nous semble être l’organisation la mieux appropriée à la création d’un réseau en Savoie et la plus à même de fédérer les syndicats et organisations locales susceptibles d’être parties prenantes .

Nous décidons de demander à la LDH de prendre l’initiative d’une réunion initiatrice.
Agi ! sera présente.

2) "ßase élève" et fichage de la population

En Savoie, une minorité directeurs ont refusé de remplir la "base élève". Or, le département a employé cet hiver des EVS ( précaires, contrat de 10 mois) pour rentrer les fichiers à la place des directeurs. Ceux-ci ont parfois même rentré les fichiers d’autres écoles réfractaires.

- Quelles base légale pour "base élèves" ?

L’administration savoyarde n’a jamais demandé l’avis de la CNIL mais elle a tout de même décidé de mettre en place la base. (à Nantes, en comparaison, l’expérience n’a pas eu lieu car les directeurs ont demandé qu’un avis à la CNIL soit demandé en préalable.

Seule une mention au bas de la fiche aux parents les informe de leurs droits. Les parents d’élèves sont très peu mobilisés contre ce fichage en ligne, mais s’étonnent cependant de ne pas avoir étés informés. En décembre, l’IA de Savoie avait promis de faire une lettre d’information aux parents, ce qu’il n’a toujours fait aujourd’hui.

- Questions à l’avocat :

La CNIL ne répond pas aux associations.
Elle répond seulement aux individus, à condition de fournir photocopie de la carte d’identité.
Ce ne peut en aucun cas être un fichier obligatoire, les familles peuvent refuser que leur enfant y figure.

- Quelles actions ?

Il faudrait que 15 à 20 % des familles fasse une démarche de refus pour que, sur un département, les statistiques ne soient plus fiables, et donc "base éléve" non plus.

Utiliser l’échec de base élève pour faire retirer des mentions “dangereuses”.

- Informer le collectif anti-délation de Savoie sur les informations juridiques concernant cette "base élèves". L’initiative de se rendre chez un avocat ayant été prise par SUD,nous demandons que quelqu’un puisse être présent pour SUD à la prochaine réunion, prévue le 30 mai prochain.

3) Chorale rouge

Prévoir une réunion préparatoire avec tous les intéressés pour mettre en place répétitions et répertoire dès la rentrée.

Proposition : jeudi 15 juin 2006, salle commune de la maison des syndicats.

4) Collectif du 29 mai

Une réunion “anniversaire” est prévue lundi 29 mai 2006, 20 heures, espace Pierre Cot.

Base de départ : la charte anti-libérale.

Deuxième partie de soirée : débat  : Perspectives antilibérales pour 2007 : candidature unitaire ou alliances au 2ème tour, ...

5) AGI ! et les travailleurs du privé

Comment faire en sorte qu’il y ait plus de monde du privé ?
Mettre en route une réflexion pour des initiatives dès la rentrée :

Pistes : travail ponctuel et militant à la sortie des usines et grosses entreprises.
Trouver des axes de réunion pour motiver et faire venir les gens sans occasionner de frustration.

Prochaine AGI !

Vendredi 30 juin 2006

20 heures, 22 heures 30

Maison des syndicats


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 464 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License