AGI !

Manifestation jeunes sans-papiers 1er juin à 17 h 30

Lycéens, Collégiens, Scolaires et Etudiants : Sans-Papiers expulsés : on est tous concernés !
lundi 29 mai 2006

Le 30 juin prochain (fin de l’année scolaire), le gouvernement veut reprendre de façon accélérée les expulsions des jeunes majeurs sans papiers, des parents et enfants scolarisés sans papiers. Il impose aux préfets des quotas d’expulsion.
Ces familles seraient renvoyées chez elles et y retrouveraient la misère et les dangers qui les avaient conduit à fuir : ni logement ni travail, peu d’espoir d’en trouver, et le plus souvent leur vie menacée. Pour les enfants, cela signifie aussi la fin de la scolarisation, encore considérée dans de nombreux pays comme un luxe.

Rassemblement

le Jeudi 1er juin

à 17h30

À Chambéry, devant la préfecture (Place Caffe)

Ces jeunes ont grandi et sont scolarisés ici, ont appris notre langue, ont noué des liens d’amitié. Ils sont arrivés, souvent dans un grand désespoir après avoir fui la misère, la guerre... Ils se sentent intégrés, et refusent l’idée d’être « raccompagnés à la frontière ». La France abandonnerait donc les valeurs qu’elle a largement contribué à rendre universelles : Humanisme, Droits de l’homme et de l’Enfant ?

En Savoie une lycéenne craint de recevoir prochainement un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière, une autorisation de séjour en France lui ayant été refusée... Nous savons que d’autres élèves, d’autres familles sont menacés. Certains se sont déjà fait connaître auprès d’organisations qui peuvent les aider. D’autres, autour de vous peut-être, dans votre école, votre collège, votre lycée, votre fac, se savent en danger, vivent cachés dans l’angoisse d’être découverts et expulsés.

Nous devons agir ! Chacun peut jouer son rôle pour empêcher de telles poursuites contre ces personnes réfugiées dans notre pays, qui doit leur garantir sécurité et avenir. Là où nous manifestons notre vigilance et notre refus de ces expulsions, des solutions plus humaines peuvent être apportées, y compris dans le cadre légal :

- En Savoie, les dossiers de familles angolaises font l’objet d’une nouvelle étude, après une grève de la faim et le soutien de la population.

- À Evreux un collège entier s’est mobilisé pour une élève et sa mère angolaises, ce qui a conduit le maire (J-L. Debré, président de l’Assemblée nationale) à demander au préfet « de renoncer à cette expulsion ». Le préfet a dû accepter.

- Ne laissons pas détruire la vie de ces jeunes et de leurs parents !

- Engageons-nous à défendre toute personne expulsable ou expulsée de nos quartiers, d’une école, d’un collège, d’un lycée, de l’université, par tout moyen adapté (y compris désobéissance civique) à cette situation qui déshonore la France ..

Samedi 10 Juin 9h-12h Centre Social des Combes -Chambéry le Haut

Information des citoyens, parents, jeunes, enseignants :
- Comment s’organiser pour défendre le Droit à l’Education pour les jeunes expulsables.
- Que faire, si demain, mon voisin, mon ami, mon camarade de classe, mon élève est menacé d’expulsion ?

(entrée libre - ouvert à tous)

Signataires de cet appel : AGI ! - Comité Lycéen AC - Comité de soutien « Consolada » - Comité « Résistance » - Collectif savoyard contre les racismes et la haine - FCPE Savoie -FSU - SNES - SNUipp - Ligue de l’enseignement - SOS Racisme - SUD-éducation (solidaires) - UNEF - UNSA éducation

Un « Réseau éducation sans frontière » (RESF) se constitue en Savoie.

Vous avez besoin d’aide, vous avez connaissance de situations « à risque » d’expulsion : Prenez contact : 04 79 33 15 56 - resf-savoie@wanadoo.fr


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 440 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ça nous regarde  Suivre la vie du site Local   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License