AGI !

Donner un sens à notre site et l’utiliser comme média de lutte

dimanche 9 mai 2004 par AL

Il y a quelques temps, j’avais proposé de recenser les intiatives interprofessionnelles portées par des sites similaires au nôtre, afin de construire ou de rejoindre une "convergence de luttes" avec d’autres groupes actifs un peu partout en France. Il suffit de se balader sur la toile pour se rendre compte que nous ne sommes pas si isolés : là, peut-être, se trouve un outil efficace, une petite lueur au bout du tunnel...

Voilà donc un échantillon de mes recherches. Mais c’est un travail de longue haleine et qui risque d’être sans fin ...
Alors je vous mets à contribution pour compléter cette liste au hasard des sites alternatifs que vous aimez.

Anne-Lise

Des sites informatifs :

LE TRUC (spip)
Ce réseau, né et basé à Toulouse, a pour vocation de promouvoir les luttes aussi bien au niveau local que global, d’activer les collectifs et réseaux existants, de permettre leur développement.
Le TRUC propose :
- de mettre en place des modes d’échange rapide d’informations afin de favoriser les mobilisations ;
- de mettre en commun nos projets, nos agendas pour faire converger les luttes, fédérer les outils et les initiatives ;
- de mettre en place un espace de débats et d’actions collectives.

C’est avant tout un réseau d’individus, mais aussi d’associations, de syndicats, de collectifs ou d’organisations si ça leur dit...
C’est un outil de lutte qui se veut informel, souple et ouvert. “En fait ce sera ce qu’on en fera.”
- Pour lutter contre le libéralisme et ses avatars, que ce soit à Toulouse ou en solidarité avec ailleurs...
- Pour fédérer les contre-pouvoirs existants...
- Pour créer du lien...

IndymediaNice
IndymediaLille
IndymediaParis
Indymédia est un média alternatif d’information (...)(spip)
- contenus : en tant que canal d’expression militant de la contestation de rue, Indymedia tente de contrer les outils de propagande officiels et le formatage médiatique. Le réseau se fait l’écho d’autres regards sur l’actualité et de luttes sociales généralement ignorées.
- localisation : par sa présence dans de nombreuses villes du monde, Indymedia est à même de relayer une information de terrain, et de permettre aux acteurs et actrices des événements de directement s’exprimer, sans la médiation souvent réductrice du journalisme. Cette décentralisation se trouve notamment au service de pays particulièrement lésés en matière d’informations indépendantes. (...)

Résistances sociales
Centralise les mouvements sociaux nationaux mais aussi au niveau des départements.

Le Grand Soir
Une information militante, en quelque sorte, dans un lieu indépendant de toute structure politique et syndicale. Un journal des luttes, où les lecteurs puissent nous tenir et se tenir informés des avancées et des reculs de leurs droits et de leurs libertés.

LE MAMMOUTH DÉCHAÎNE

Des sites ayant un projet interprofessionnel :

No Raffaran2004
No Raffaran2003
Le site de la Coordination interprofessionnelle ouverte des secteurs en lutte.
Le site encore en chantier mais visitable et me semble prometteur...
- “Il s’agit de secteurs interprofessionnels inscrits dans la lutte. Ils sont constitués de toute tendance syndicale, de non syndiqué-e-s. se retrouvant lors d’assemblées générales afin d’échanger ensemble sur l’état de leur secteur.
- Sans à priori, toutes et tous ont pu s’exprimer et comptent bien faire perdurer cette pratique de démocratie directe notamment lors de la prise de décision. Le réseau est là. le potentiel existe sur la place toulousaine, il n’attendra que la prochaine occasion à saisir pour relancer la dynamique.
- Éducation Nationale. DDE. Impôts/Trésor. Météo France. Motorola. CCAS. La Poste. Chèques Postaux. Médico-Social. Conseil Général. Hôpitaux. AFPA. CCF. Universités du Mirail et Paul Sabatier. INP. INSA ENSEEIHT. Secteurs Éducatifs. France Télécom. Archéologues. PJJ. Chômeurs. Mouvement national des Chômeurs et Précaires. Intermittents du Spectacle, douanes et les salariés de l’Intérim. - et d’autres encore - composent la CIOSL.”

Réseau des bahuts (spip)
- Des militants syndicaux, appellent l’ensemble des grévistes et des militants à venir renforcer les Unions Locales (CGT, Solidaires,...) déjà existantes ou à construire des structures interpro (différentes formes de collectifs interpro, union syndicale,...) là où elles ne sont pas encore une réalité.
- Depuis quelques mois beaucoup de discussions se réfèrent à "l’interpro" mais au-delà des références théoriques, les expériences de terrain sont peu nombreuses.
- Proposition qui ne viserait ni à créer une nouvelle confédération, ni à perpétuer les manœuvres d’appareils pour "recomposer" le mouvement syndical, ni à fonder un "énième" forum sur le thème mais à relancer la pratique interprofessionnelle des Bourses du Travail qui permirent à la CGT de se développer en France au début du siècle.
- Sans aucun sectarisme par son caractère intersyndical, sans s’opposer ni se substituer aux pratiques et aux initiatives interpro des équipes militantes et des organisations syndicales, cette proposition s’adresse aux syndicalistes de terrain :

 ->pour échanger sur les différentes expériences sur l’interpro

 ->pour apporter appui et aide directe aux luttes actuelles et futures

Les signataires invitent le maximum de militants et d’organisations syndicales à se joindre à leur appel.

collectif de résistance-caen
"Relayer, fédérer en les associant différents mouvements de luttes sociales, économiques, politiques, culturelles et environnementales.

Cette volonté s’articule sur 2 axes : réflexion, action

1- Mettre en place un réseau d’échange et de réflexion sur l’ensemble des luttes en référence constante à la démocratie et à la citoyenneté, dans un esprit d’indépendance et d’ouverture :

- en constituant un groupe Résistances réunissant des hommes et des femmes mobilisés prenant en charge l’organisation des activités de Résistances.

- en organisant des rencontres, des Forums d’information et de discussion...

2- Développer des actions de sensibilisation et de solidarité concrètes en se déplaçant dans les quartiers, les campagnes, les écoles, les entreprises... En parallèle aux manifestations traditionnelles multiplier les actions d’occupation, de boycott, de blocage de la société-entreprise.

Résistances est issu de la commission interpro du collectif des intermittents du spectacle et de l’audio-visuel de Basse-Normandie constituée fin juin 2003

Collectif Citoyen Charolais (spip)
“À l’origine, le Collectif Charolais est l’organe informel des personnes présentes à la réunion qui a eu lieu le 16 mai 2003 au lycée de Digoin.
Il est destiné à centraliser et diffuser les informations locales et nationales concernant les mouvements sociaux dans l’éducation nationale et dans tous les autres secteurs d’activités.
Il n’est lié ni à un syndicat ni à un parti politique précis.
Bref, comme qui dirait, c’est une coordination.
Aujourd’hui, le Collectif Citoyen Charolais s’étend à TOUTES les luttes sociales en cours dans le Charolais , mais en faisant le lien avec ce qui se passe en France, en Europe et dans le monde. “
(désolée, depuis le 17 mai ce site est inaccessible ! C’est peut-être temporaire, je l’espère...)

Grève 09(spip)
Site mis en route à l’occasion des grèves du printemps. (peu de nouvelles contributions en 2004)
Essentiellement tourné vers l’enseignement, la rubrique “secteurs en lutte” offre un caractère interprofessionnel et semble tenue à jour.

Site collaboratif des personnels en lutte dans l’académie de Clermont(spip)
Ce site représente une intersyndicale enseignante.
Intersyndicale composée de : CNT, FERC-CGT, FNECFP-FO, FSU, SNETAA-EIL, SUD-EDUCATION, UNSA-EDUCATION, UNEF.
- Le comité de grève est constitué de l’intersyndicale à laquelle s’ajoutent les délègués élus des établissements ou des secteurs et mandatés.
- Compte-rendus d’AG, décisions, etc...

Ain en grève(spip)
intersyndicale enseignante.
propose une rubrique intersyndicale.

86 en grève(spip)
D’origine enseignante, ce site propose tout de même des rubriques concernant d’autres secteurs :
DDTE, Territoriaux, Parents, Hopitaux, Intermittents ...

SUDptt(spip)
Esprit interpro ... je ne ferai pas plus de commentaire ...

Le Mammouth Manchois Enervé
En lutte contre les projets Raffarin/Fillon et leurs amis du MEDEF.
Pas ouvertement interpro mais site d’informations variées et éclectiques. À voir...

ASSOCIATIONS INFORMATIONS ORLEANS (Forum Social Local)
Vu du côté des intermittents, il y a aussi recherche de convergence avec les autres secteurs en lutte ...

CROCS
Comité Républicain Résistant d’Organisation et de Combat Social

LA RUE QUI GOUVERNE
Le collectif “la rue qui gouverne”essaye de construire un mouvement public-privé d’ampleur sur Nancy.
Cela nécessite l’analyse des projets en cours, la construction des revendications, et leur diffusion dans tous les secteurs possibles.
Dans l’espoir que cela aura une influence sur les organisations syndicales au niveau local.
Dans l’espoir que d’autres Collectifs semblables se développent ailleurs (comme c’est déjà le cas à Chinon, Toulouse, ...).
Dans l’espoir que l’unité se fera sur des revendications offensives susceptibles de faire reculer le gouvernement et d’imposer des mesures favorables aux salariés et aux autres catégories sociales...

CROAC
"Le capitalisme, avec l’OMC engendre l’exploitation, les guerres, le racisme, la misère, la concurrence de tous contre tous, le saccage des ressources naturelles et de l’environnement.
DE CETTE SOCIÉTE-LÀ, NOUS N’EN VOULONS PAS
En France, la mobilisation sociale engagée depuis mars 2003 contre l’application de cette politique n’a pas débouché sur une grève générale en raison des divisions entretenues par le patronat, le gouvernement et les médias aux ordres :
•travailleurs du privé contre ceux du public,
•ceux qui ont un travail contre ceux qui en ont été privés,
•français contre étrangers,
•hommes contre femmes,
•jeunes contre vieux,
•syndiqués contre non syndiqués.
CONTRE LA DIVISION, UN POUR TOUS, TOUS POUR UN
Cette division, arme principale de ceux qui veulent écraser toute résistance, s’est trouvée amplifiée par la faiblesse, l’absence de volonté, le frein ou le blocage de directions d’organisations syndicales."

le MSAP
Le MSAP a pour but de regrouper des citoyen-ne-s d’origines diverses : étudiant-e-s, salarié-e-s du privé et du public, artisans, paysan-ne-s, artistes, ... La plupart sont des militant-e-s associatifs, syndicalistes, membres de différents collectifs (solidarité internationale, anti-fascisme, altermondialisation) et membres d’organisations politiques (la double appartenance est acceptée) qui ne se reconnaissent pas dans les partis de l’ex gauche plurielle et ne se retrouvent pas complètement dans les organisations d’extrême gauche existantes. Le MSAP se veut l’expression politique des luttes sociales qui partout se développent . Chacun, dans son organisation, son syndicat, perçoit les limites de l’approche partielle des bouleversements en cours. (...) Depuis deux décennies, les partis de gauche gouvernementale, non seulement se sont coulés dans le monde libéral mais, derrière les discours progressistes, ont constitué un frein voire une opposition aux forces qui luttent contre ce système capitaliste barbare. C’est donc clairement en rupture avec ces politiques que le MSAP entend se structurer. (...) Ce n’est pas l’alternance de partis au pouvoir qui permet les avancées sociales mais le rapport de forces établi par la convergence des luttes. Et c’est au cœur de ces luttes que le MSAP entend être présent. (...)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 941 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actions  Suivre la vie du site Pour une convergence des luttes   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License