AGI !

AGI ! : Réunion du vendredi 8 décembre 2006

lundi 11 décembre 2006 par AL

L’ordre du jour étant ouvert, chacun propose donc en début de séance les points qu’il souhaite aborder ou soumettre au débat :
- Trésorerie
- Collectif anti-délation
- Menace sur le décret de 1950 portant sur le temps de travail
- Chorale
- Collectif unitaire anti-Libéral

Nous décidons d’aborder le Collectif unitaire anti-libéral en dernier afin d’y accorder plus de temps.

1) Chorale :
Trois réunions ont été proposées depuis le printemps.
Si tout va bien quant au choix du répertoire très riche, peu de gens se sont retrouvés à ces réunions.
Par ailleurs, il est difficile de s’accorder sur le jour et l’heure des répétitions, et surtout, de trouver un lieu approprié pour se réunir.
Dominique propose que nous programmions la prochaine réunion une heure avant la prochaine AGI ! (19 heures)

2) Décret modifiant le décret de 1950
Le décret de 1950 fixe le temps de travail des enseignants du secondaire (service maximum, chaires, déductions horaires et décharges). Un nouveau décret doit venir le réformer, qui permettrait de récupérer une enveloppe de 150 à 200 ETP (Équivalent Temps Plein) rien que pour l’Académie de Grenoble.
Entre autres, ce nouveau décret prévoit de permettre les compléments de service sur plus de deux établissements et réintroduit la bivalence des enseignants. Enfin, il instaure une sorte d’échelon hiérarchique intermédiaire entre l’équipe de direction et l’équipe enseignante : le Conseil Pédagogique. Ce Conseil Pédagogique veillera à l’application des textes officiels, participera au projet d’établissement et pourrait aller jusqu’à attribuer les notes pédagogiques aux enseignants.

Pour protester contre la modification du statuts des enseignants du 2cd degré,

l’intersyndicale (SUD éducation, SNES, FO, SUD, CGT, SGEN)

appelle à la grève unitaire

le 18 décembre.

A l’issue de ce compte-rendu, certains soulèvent que cette attaque contre des statuts n’est pas surprenante dans le sens où elle répond à l’application de la LOLF. Partout, dans tous les services et pas seulement l’éducation, la loi du marché et de la rentabilité s’impose au détriment de tous les autres domaines.

-Dans les CIO : les psychologues disparaîtraient des CIO pour être réaffectés à la psychologie scolaire et les conseillers d’orientation seraient seuls à participer au Conseil d’Orientation. La formation des élèves étant de plus en plus soumise au marché du travail et à la demande des patrons, on assistera alors à des CIO principalement au service des entreprises au détriment de la motivation des élèves.

-A l’Université de Savoie,les étudiants protestent contre les frais d’inscription supplémentaires très élevés. On ferme cette année l’école Doctorale locale pour certaines composantes qui devront se regrouper avec d’autres écoles existant ailleurs (par exemple, pour Lettres, langues et Sciences Humaines, la co-accréditation devrait se faire avec Lyon 2 : il faudra désormais se rendre à Lyon) et on met en place les “Pôles de compétitivité”.

Certains d’entre nous regrettent que la mobilisation du 18 soit très corporatiste. Mais il semblerait qu’il soit très difficile (voire impossible) de mettre en place une intersyndicale sur un mot d’ordre trop large.

3) Point trésorerie

Catherine, notre nouvelle trésorière, prend ses fonctions dès ce soir et pour un an, en remplacement de Florence.
Elle perçoit les premières cotisations de l’An 3, fixées cette année encore à 5 €.
Nouvel an AGI ! fixé donc au 8 décembre.

4) Point Collectif Anti-Délation

Le projet de loi étant bientôt définitivement adopté, le Collectif envisage de s’orienter vers la Résistance. Lors de la prochaine réunion du Collectif (prévue le mardi 16 janvier), il est prévu d’inviter Frédéric Paris (Magistrat) pour travailler sur le dossier de la désobéissance civique, les moyens à notre disposition pour ne pas appliquer le texte et les sanctions que nous risquons.

Par ailleurs, les rencontres avec les maires de Savoie se poursuivent.
(C. Giroud, P. Mignola, ...)

La poursuite du Collectif en l’état après l’adoption de la loi reste en question.

5) RESF

-Samedi 9 décembre,
un mariage sera célébré à 15 heures à Buisson-Rond.
Il convient d’y être nombreux.

-Mercredi 13 décembre :

RESF appelle à une mobilisation importante devant les grilles de la Préfecture à partir de 18 heures. Il est important de s’y retrouver nombreux, car une pause est prévue pendant les semaines de Noël et du jour de l’An.

Ensuite, le débat s’improvise à propos du RESF, les parrainages, les rassemblement et les modes d’actions de ce réseau.

Il s’agit avant tout d’un organisme de veille qui se tient prêt à agir dès qu’une personne est menacée. Dans la région, RESF a aussi organisé le rassemblement du 25 octobre à St Exupéry. Mais ce type d’action n’est pas la priorité pour RESF, qui tient plus à réagir ponctuellement sur les dossiers qu’à prendre des initiatives plus “politiques”.

Deux positions émergent alors :
- élargir le RESF en acceptant l’approche humanitaire qu’il a en ce moment, qui suppose une absence de discours politi...sant.
- recentrer au sein du RESF sur l’aspect politique et philosophique des expulsions, sur le fait qu’elles sont toutes inacceptables.

6) Collectif Unitaire Anti libéral

Présentation et historique par Chantal.

Le Collectif pour une candidature unitaire anti-libérale a pris la suite du Collectif des 200 de Savoie.

Chantal fait un rappel sur ce qui s’était passé à l’époque au sein d’AGI, en mars 2006 : Deux votes avaient été organisés : Souhaitions-nous continuer notre participation au Collectif des 200 en l’état (Vote nul : 2 pour, 2 contre) et nous impliquer dans la candidature unitaire si celle-ci prenait forme (résultat majoritairement contre).
http://agi.ouvaton.org

Le 14 juin, une première réunion a été organisée par le PC et ouverte à tous. Malgré cette ouverture, cela a eu beaucoup de mal à démarrer : jusqu’à cet automne, les discussions ont principalement tourné autour du report des alliances au deuxième tour et aux législatives, sans véritablement arriver à un accord satisfaisant entre tous les participants.

Depuis, des textes ont été rédigés pour mettre à plat un programme commun : “Ambition réussite” et “texte du 11 octobre”.

Malgré cela, la majorité LCR a finalement quitté le Collectif pour lancer sa propre candidature, puis José Bové, ne laissant plus que trois candidats en lice : M-G Buffet, C. Autain et Y. Salesse.

La semaine dernière, le Collectif de Savoie a élu son candidat, plaçant en premier Y. Salesse, et en second C. Autain.

Dimanche 10 décembre, le candidat définitif sera désigné par les Collectifs tous réunis à l’Ile-Saint-Denis.

La soirée se termine à 22 h 40, après un débat plutôt passionné sur le sujet. A suivre ...

-Prochaine AGI ! :

Vendredi 2 février 2007

de 20 heures à 22 heures

Salle commune de la maison des syndicats

-Réunion Chorale

Vendredi 2 février 2007

de 19 heures à 20 heures

même lieu


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 520 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Kit de l’agitateur  Suivre la vie du site Comptes-rendus   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License