AGI !

François Fillon appelle les syndicats à former un "pôle réformiste"

AP | 30.04.2007 | 10:50
lundi 30 avril 2007 par AL

http://fr.news.yahoo.com

Si Nicolas Sarkozy gagne la présidentielle, le gouvernement rencontrera les partenaires sociaux dans la semaine qui suit, indique François Fillon dans "Les Echos" de ce lundi, en appelant les syndicats à "constituer un pôle réformiste".

"Que la CFDT en soit l’un des acteurs principaux ne m’étonnerait pas", note celui qui est pressenti comme Premier ministre, en espérant "qu’elle sera suivie par d’autres. Mes contacts avec FO, la CFTC ou la CGC, ces derniers jours, m’incitent plutôt à l’optimisme".

L’ancien ministre du Travail du gouvernement Raffarin semble ainsi préparer le terrain aux réformes annoncées par Nicolas Sarkozy s’il est élu -notamment la mise en place d’un service minimum en cas de grève dans les transports- en opposant le "syndicalisme réformiste", et le "syndicalisme contestataire".

Interrogé par le quotidien économique sur ce que le gouvernement fera entre le second tour de la présidentielle et les législatives, François Fillon explique que "dès la première semaine, Nicolas Sarkozy veut une rencontre avec les partenaires sociaux pour fixer la méthode, l’agenda et le calendrier. Le gouvernement préparera aussi les textes qui seront soumis au Parlement dès que l’Assemblée sera élue".

Le conseiller politique du candidat UMP donne le programme de la session extraordinaire du Parlement en juillet, en cas de victoire : "Instaurer le service minimum, créer des peines plancher pour les multirécidivistes et réviser l’ordonnance de 1945 sur les mineurs délinquants, changer les règles du regroupement familial", réformer les 35 heures et diverses dispositions fiscales, "supprimer les dispenses de recherche d’emploi. Sans oublier naturellement l’autonomie des universités".

François Fillon ne craint ni une réaction estudiantine, ni un soulèvement des banlieues. "Cela fait partie des chiffons rouges éculés que la gauche agite", dit-il. "Nous avons bien l’intention de traiter au fond la question des banlieues. Dès l’été, un véritable plan Marshall, comme l’a proposé Jean-Louis Borloo, sera décidé".

Associated Press


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 291 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ça nous regarde   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License