AGI !

La nouvelle mouture du code du travail ne satisfait personne

Par Chloé Leprince (Rue89)
mardi 11 décembre 2007

Le code du travail, déjà adopté par le Sénat, est examiné depuis ce mardi par les députés. Ce texte, qui ratifie en fait l’ordonnance du 12 mars 2007, change substantiellement le code du travail tel qu’il existe aujourd’hui... mais aussi la nouvelle mouture telle qu’elle avait été publiée au printemps au Journal officiel. Et ces modifications des modifications ne satisfont au final pas grand monde.

http://www.rue89.com/2007/12/11

Du patronat aux syndicats en passant par les spécialistes du droit du travail et, sur le terrain, certaines professions concernées au premier plan par la recodification, la mobilisation contre le nouveau code va crescendo. Décryptage des critiques adressées à la réforme.

"On passe de 1 800 articles à plus de 3 500"

La semaine dernière, Laurence Parisot, la patronne du Medef, a critiqué le manque de lisibilité d’une réforme dont elle estime qu’il n’est "pas sûre qu’elle soit réussie". Pour l’organisation patronale, c’est d’abord la profusion d’articles qui signe l’échec de cette réécriture. C’est d’ailleurs un point de concorde entre Medef et inspecteurs du travail, puisque Pierre Mériaux, inspecteur du travail à Grenoble et membre du bureau national du SNU-TEF, dénonce "une vraie mystification ! On passe, avec le nouveau texte, de 1 800 articles à plus de 3 500".

(…)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 185 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Revue de presse  Suivre la vie du site travail, emploi   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License