AGI !
Compte-rendu

AGI ! du 7 mars 2008

mercredi 12 mars 2008

1) Base élève :

Plusieurs pétitions courent pour dénoncer le fichage des enfants.

- Pétition « nos enfants sont fichés, ne nous en fichons pas » initiée par la Ligue des Droits de l’Homme. Elle est en ligne sur

http://www.nosenfantssontfiches.org/phpPetitions/

- CORRESO en propose une aussi de son côté.

http://petition.bigbrotherawards.eu.org/Signez-la-petition-pour-le-retrait-de-Base-eleves

La FCPE ne s’oppose plus vraiment au principe de ce fichier depuis la suppression de certains champs (nationalité, rased, …) mais appelle simplement à la vigilance.

Il est à noter que depuis quelques mois, des parents refusent que leur enfant soit vu par le psychologue scolaire ou soutenu par le rased, la raison étant le refus que leur enfant figure sur un fichier.

On constate à la maison du handicap que chaque individu est caractérisé par un dossier exhaustif qui court de sa naissance à sa mort.

Parallèlement, le décret d’application permettant aux maires de supprimer le versement des allocations familiales en cas d’absentéisme est désormais adopté.

Il faudrait vraiment trouver un moyen de diffuser l’information largement auprès du grand public, à la sortie des écoles, sous forme de tracts, ….
La question reste ouverte …

2) rassemblement à Louis Armand
Un rassemblement était organisé lundi 3 mars devant le lycée Louis Armand avant son conseil d’administration pour refuser la DHG (l’attribution des heures d’enseignement, et donc des postes d’enseignement).

Pas de nouvelles, si ce n’est que le climat général dans l’éducation nationale est de réduire le nombre d’enseignants titulaires, de multiplier les heures supplémentaires obligatoires (non défiscalisées) et de requérir au maximum à l’emploi de vacataires (enseignants non titulaires précaires)

A propos des vacataires précaires :
Jusqu’à présent, l’Education nationale n’employait les vacataires que pour 200 heures, puis ils étaient renvoyés afin de ne pas leur payer les vacances. Cela obligeait à recruter plusieurs vacataires sur une année. Bientôt, la limite des 200 heures étant supprimée, l’embauche d’un même vacataire pourra se poursuivre toute l’année sans aucune rémunération pendant les vacances. Un tout petit peu moins précaires et surtout tellement moins chers qu’un prof !!!

3) Collectif des précaires de l’enseignement en Savoie-Haute-Savoie
Les écoles élémentaires et les collèges voient depuis quelques années de nouveaux travailleurs dans les établissements : Les EVS, AVS, EVSI, …
Malgré la qualité du travail que ces personnels effectuent dans les écoles au service des enfants et la réalité des besoins dans les écoles, leur contrat de 2 ans maximum arrive à son terme au mois de juin prochain et nombreux vont se retrouver sans rien.
Ces emplois devraient être pérennisés.
Ce soir, nous jugeons que les objectifs de ce Collectif correspondent exactement à ce que nous revendiquons au sein d’AGI !.

AGI ! décide de cosigner la lettre de soutien au Collectif des précaires de l’enseignement en Savoie-Haute-Savoie

4) EPEP pour les écoles et loi PECRESSE de Universités

Toujours dans l’éducation nationale, de l’école à l’Université, logique de gérer localement par des conseils d’administration (ne siègent plus seulement des membres de l’éducation nationale ou des collectivités locales, mais introduction de représentants tels qu’élus, chefs d’entreprises, etc …)
A terme, ce sont les Conseil d’administration qui choisiront les enseignants.

5) Soirée du Collectif anti-délation
Soirée débat prévue le 16 mai, probablement à l’amphi du CHS de Bassens.

6) soirée concert RESF
Prévue en Mai

Voilà, on n’a parlé que d’éducation nationale, ou presque …


titre documents joints

12 mars 2008
info document : PDF
136 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 348 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Kit de l’agitateur  Suivre la vie du site Comptes-rendus   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License