AGI !

Appel du 18 juin 2004 de l’Observatoire français des médias contre la concentration et la mainmise financière sur les médias

PETITION
mercredi 23 juin 2004

Appel du 18 juin 2004 de l’Observatoire français des médias contre la concentration et la mainmise financière sur les médias.

Aujourd’hui, 18 juin 2004, est un triste jour pour l’indépendance des moyens d’information, de communication et d’éducation.

•La firme du fabricant d’armes Dassault est autorisée par l’Union européenne à prendre le contrôle de 70 publications dont Le Figaro, L’Express et un tiers de la presse quotidienne régionale, auparavant détenues par le groupe Hersant.

•Un autre fabricant d’armes, Lagardère, déjà à la tête d’un empire dans la presse, l’édition, la distribution et l’audiovisuel s’est emparé, il y a peu, du pôle édition de Vivendi Universal, créant ainsi une situation de quasi monopole avec l’assentiment du gouvernement français.

•C’est finalement le holding financier Wendel, dont le président, Ernest-Antoine Seillière, est aussi celui du MEDEF, qui vient de s’emparer d’Editis, deuxième groupe français et éditeur d’une très grande part des dictionnaires et des manuels scolaires.

•L’association voulue par le gouvernement Raffarin entre TF1 et les chaînes de télévision publiques en vue de créer CII, la Chaîne d’Information Internationale, financée par des fonds publics mais dirigée par le groupe de B.T.P. Bouygues, est en passe d’être acceptée par la Commission de l’Union européenne.

•Enfin, une nouvelle loi adoptée le 3 juin vient d’assouplir les règles anti-concentration, notamment en ce qui concerne les autorisations d’émission des télévisions régionales.

Sans cesse, le contrôle de quelques firmes sur le journalisme et la communication parvient à s’étendre, sans susciter la réaction appropriée de quelque autorité ou pouvoir.

Sans cesse, la stratégie de mainmise du pouvoir politique sur les moyens d’information renforce les moyens de diffusion des doctrines les plus favorables aux intérêts financiers.

La liberté d’expression est une composante essentielle des libertés publiques.

Le droit à une information de qualité, à des conditions de travail des journalistes conformes aux impératifs de leur métier et à un traitement équilibré et honnête de l’actualité et des débats publics est un combat que doivent soutenir les démocraties.

Nous appelons à l’action de tous et à l’engagement des forces politiques pour défendre le droit à une information libre et pluraliste.

Signer la pétition sur le site

Premiers signataires :

ACTION-CRITIQUE-MEDIAS (ACRIMED),

Nicole Alix (réalisatrice productrice de documentaire),

ASSOCIATION DES AMIS DU MONDE DIPLOMATIQUE,

ASSOCIATION GENERALE DES JOURNALISTES PROFESSIONNELS DE BELGIQUE,

ASSOCIATION DES JOURNALISTES POUR LA NATURE ET L’ECOLOGIE,

ASSOCIATION VOIR & AGIR,

ATTAC,

Christine Barats (maître de conférences en sciences de l’information et de la communication),

Simone Bonnafous (professeur en sciences de l’information et de la communication),

Philippe Bouquillion (professeur en sciences de l’information et de la communication),

Janine Brémond (éditeur),

François Brune (écrivain),

Philippe Brzezanski (directeur des Editions du mouvement),

Anne Brunswic (journaliste),

Ximun Carrere (directeur d’Aldudarrak Bideo),

Bernard Cassen (journaliste),

Ramon Chao (journaliste),

CONFEDERATION FRANCAISE DEMOCRATIQUE DU TRAVAIL RADIO-TELE (CFDT RADIO-TELE),

CONFEDERATION NATIONALE DES RADIOS LIBRES (CNRL),

Jacques Cossart (économiste),

Marie Cuillerai (chercheur en sciences de l’information et de la communication),

Roger Delbarre (maître de conférences en sciences de l’information et de la communication),

François Denivet (secrétaire de rédaction),

EDITIONS SYLLEPSES,

Pierre Fiala (maître de conférences en sciences du langage, directeur de la revue Mots),

Michel Fiszbin (co-fondateur Zalea TV),

Michel Flament (président de Civimed Initiatives),

Dominique Fleurat (enseignante),

Dominique Foufelle (journaliste),

Jean Gadrey (professeur émérite en sciences économiques),

Susan George (écrivain),

Jean Guilhem (journaliste),

Thomas Heller (maître de conférences en sciences de l’information et de la communication),

Gérard Gourguechon (syndicaliste),

Jacques Guyot (professeur en sciences de l’information et de la communication),

Jean-Hervé Guilcher (journaliste, France 3),

Jean-Michel Hupé (chercheur CNRS),

Pierre Khalfa (syndicaliste),

Sansan Kambiré (responsable d’édition électronique),

Valentin Lacambre (fondateur d’Altern.org),

Jacques Lambalais (juriste),

Renaud Lambert (responsable associatif),

Julien Landfried (consultant),

Pierre Lassus-David (journaliste, France 3),

Catherine Lévy (sociologue),

Frédéric Lebaron (maître de conférences en sociologie),

Thierry Lefebvre (maître de conférence en sciences de l’information et de la communication),

Yves Loiseau (journaliste, administrateur de France Télévisions),

Emmanuelle Malhappe (journaliste),

Henri Maler (maître de conférences en sciences politiques),

Meryem Marzouki (chercheuse CNRS),

Jean-Marie Matagne (président de l’ACTION DES CITOYENS POUR LE DESARMEMENT NUCLEAIRE - ACDN),

Véronique Marchand (journaliste, France 3),

Laurent Martin (historien),

Michèle Mattelart (chercheuse),

Armand Mattelart (professeur en sciences de l’information et de la communication),

Georges Menahem (chercheur CNRS),

Claude Michel (syndicaliste),

Bernard Miège (professeur en sciences de l’information et de la communication),

Yvonne Mignot-Lefebvre (chercheur CNRS),

Philippe Monti (enseignant),

Pierre Musso (professeur en sciences de l’information et de la communication),

Jacques Nikonoff (économiste),

Caroline Ollivier-Yaniv (maître de conférences en sciences de l’information et de la communication),

Sandrine Pageau (journaliste),

Aline Pailler (journaliste),

LES PENELOPES,

LES PIEDS DANS LE PAF,

Guy Pineau (chercheur),

Christian Pradié (maître de conférences en sciences de l’information et de la communication),

Michel Raffoul (journaliste),

Sabah Rahmani (journaliste),

Ignacio Ramonet (journaliste),

Serge Regourd (professeur en droit de la communication audiovisuelle),

Philippe Riutort (chercheur en sciences politiques),

Valérie de Saint-Do (directrice adjointe de la revue Cassandre),

Stéphane Siohan (journaliste),

Jacques Soncin (rédacteur en chef de Fréquences libres),

SYNDICAT NATIONAL DES JOURNALISTES (SNJ),

SYNDICAT NATIONAL DES JOURNALISTES-CONFEDERATION GENERALE DU TRAVAIL (SNJ-CGT), Jean-François Téaldi (journaliste),

Jean-Luc Touly (président de l’ASSOCIATION POUR LE CONTRAT MONDIAL DE L’EAU - ACME France),

Patricio Tupper (maître de conférences en sciences en l’information et de la communication),

UNION DES FAMILLES LAÏQUES (UFAL),

Christophe Ventura (chargé de mission),

André Vitalis (professeur en sciences de l’information et de la communication),

Karine Yaniv (enseignante),

Arrigo Zanella (secrétaire général de RETIS-Réseau Européen Transrégional pour l’Inclusion Sociale).


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1574 / 74587

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ça nous regarde   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License